sgfrance

5 déc. 20196 Min

Valeurs Actuelles est-il un site d'info ?

Mis à jour : 14 déc. 2020

Le titre de ce billet devait être initialement : "Valeurs Actuelles est-il un site d'info comme les autres ?" Mais en nous penchant sur le contenu de ce site, nous avons été amenés à abréger la question.

Cela fait maintenant quelques années que Valeurs Actuelles a quitté la simple ligne politique très, très à droite, pour s'embourber de plus en plus dans le discours purement idéologique, intolérant, anxiogène, complotiste et victimaire, qu'on croyait l'apanage des blogs nauséabond de l'Internet de la haine.

On serait bien en peine de trouver, dans beaucoup d' "articles", la distance nécessaire du journaliste vis-à-vis de son sujet, l'analyse des divers points de vues. Tout cela s'efface, jusqu'à obtenir des textes n'ayant rien à envier aux billets les plus abjects des blogs des bas-fonds de la toile.
 

Car la sphère numérique de la haine, du racisme, de l'intolérance, de la xénophobie, a ses sujets, ses codes et son vocabulaire. Valeurs Actuelles n'en fait peut-être pas partie, mais reprend visiblement à son compte les éléments de langage et les thèmes récurrents. Son compte Twitter, dont le but est de donner envie de lire ses articles, mêle à dessein les titres d'articles, d'éditoriaux, de tribunes issus de la partie "libre accès", plus policée, et de la partie "abonnés", qui s'adresse à un lectorat déjà convaincu par ces discours.

Une simple recherche sur Twitter permet de se faire une idée de la convergence de la ligne éditoriale de Valeurs Actuelles avec les thèmes favoris des intolérants de tout poil.
 

Les mots ont un sens. Et l'emploi de certains mots par Valeurs Actuelles, leur contexte, en dit long sur les idéologies qu'ils servent.
 

1. Les bobos

Commençons par le plus inoffensif : le terme "bobo". Au départ lié à une catégorie sociale, un environnement, le terme "bobo" a pris une nouvelle dimension dans le discours extrémiste

Ce terme permet de tourner en ridicule toutes les initiatives ou prises de positions humanistes, qui ne considèrent pas les exilés étrangers comme une menace, qui souhaitent voir les principes des droits de l'homme être appliqués de manière plus large ou qui ne pensent pas que notre civilisation est au bord de l'effondrement.

Ainsi, l'"article" qui suit est révélateur du ton qu'a pris le site. Il relaie sans aucune once d'esprit critique une opération de communication abjecte dont le groupuscule Génération Identitaire a le secret, et qui reprend un des éléments rhétorique préféré des trolls extrémistes : le fameux "si tu aimes tant les migrants pourquoi t'en prends pas un chez toi ?". Les militants xénophobes de Génération Identitaire (et apparemment le "journaliste" de Valeurs Actuelles) semblent incapables de concevoir qu'on puisse s'émouvoir du sort de personnes dans le besoin et militer pour plus d'humanité et pour une meilleure prise en charge par nos institutions, sans nécessairement en faire un combat qui régisse tous les aspects de sa vie. Ils ne s'étaient étrangement jamais posé la même question lorsqu'ils s'émeuvaient du sort des SDF "de souche".

Voilà donc ce que donne ce grand moment de journalisme critique :

2. Les gauchistes

"Gauchiste" est devenu l'insulte préférée des xénophobes sur Internet. Il regroupe tout ce qui semble être associé à ce que, dans leur esprit, seraient les valeurs "de gauche" : les droits de l'homme, la solidarité, la non-discrimination ou le respect des minorités. Vous n'êtes pas pour la préférence nationale ? Vous êtes un gauchiste. Vous ne pensez pas qu'il faut renvoyer d'où ils viennent tous ceux qui demandent l'asile en Europe ? Gauchiste. Vous ne pensez pas que l'Islam doit être interdit sur le territoire ? Gauchiste aussi.

Valeurs Actuelles reprend le terme à son compte. D'abord comme synonyme de "bobo", comme le montre ce titre, à comparer avec le premier du paragraphe précédent

ensuite avec des jugements de valeur sans équivoque, toujours avec la même finesse d'analyse journalistique

pour enfin être associé au préfixe "islamo", car tous ceux qui ne perçoivent pas l'ensemble des musulmans comme autant de menaces sont nécessairement des "gauchistes" qui soutiennent les terroristes et militent pour l'annihilation de notre société.

Mais la rhétorique extrémiste, c'est aussi l'art d'inverser le sens de certains termes pour les appliquer à ses opposants. Ainsi, on voit :

On note l'absence de guillemets, qui indique que l'utilisation du terme est assumée par le site.

Ce qui nous amène tout naturellement au terme suivant.

3. Les fascistes

De nombreux sites, blogs, ou comptes sur les réseaux sociaux montrent tous les jours que le fascisme, le vrai, n'est pas mort. Certains s'en revendiquent, l'appellent de leur voeux comme système politique, et prônent la violence pour y parvenir.

Mais pour Valeurs Actuelles sur Twitter, "fascisme" ne semble pas avoir le même sens. Curieusement, la dimension nationaliste de l'idéologie semble avoir disparu et les seuls titres où le terme apparaît sont relatifs à des contextes très particuliers :

ou encore :

On est bien loin de la définition première, désignant un système politique nationaliste, xénophobe, autoritaire et violent. C'est la pierre apportée par Valeurs Actuelles à cette opération de brouillage sémantique entamée depuis plusieurs années.

4. L'immigrationnisme

Mais c'est sur le thème de l'immigration que Valeurs Actuelles fait sauter toutes les digues. Ceux qui ne sont pas farouchement opposés à toute forme d'immigration (surtout issue de pays musulmans) sont regroupés sous le terme "immigrationnistes"

Et cela dérive rapidement de la valeur morale vers une tendance politique, oubliant que les membres de la droite traditionnelle ne partagent pas tous les opinions extrémistes des supporters de la "remigration"

Même le pape, coupable à leurs yeux de complaisance avec les migrants pour avoir rappelé quelques valeurs chrétiennes fondamentales, devient complice

et pour enfoncer le clou, le site évoque le "parti immigrationniste", ainsi l'ensemble des discours de leurs opposants à une idéologie électoraliste fantasmée

5. George Soros

De la peur et de la haine au complot, il n'y a qu'un pas, bien vite franchi.

George Soros cristallise l'ensemble du ressentiment des xénophobes. Il est l'alpha et l'oméga de tout ce qui s'oppose à eux, la réponse à toutes leurs questions. Quiconque n'est pas d'accord avec leurs "théories" est fatalement téléguidé, financé par Soros, les plus extrêmes ne se privant pas de rappeler sa judéité. Même notre mouvement, pourtant entièrement bénévole et sans moyen financier, est régulièrement "accusé" de recevoir des sommes énormes de Soros, certains allant même jusqu'à les quantifier à l'euro près. Car un complotiste n'existe pas sans complot.
 

Valeurs Actuelles apporte sa pierre, et ne s'embarrasse pas de finesse, de guillemets ou de conditionnel. La "submersion migratoire" est un concept qu'on retrouve sur les blogs extrémistes. Mais employé ici comme un fait avéré, une vérité indiscutable.

Car Soros, c'est le mal absolu :

Et bien sûr, un complot en amène un autre. Car dans l'esprit visiblement perturbé du troll extrémiste, Soros n'est autre que le concepteur et l'artisan d'une théorie du complot encore plus énorme, celle qui pénètre les esprits, qui fait frissonner dans les chaumières, celle qui fait vendre du papier et du clic publicitaire

6. Le Grand Remplacement

Pour les moins avertis, voici un résumé de cette théorie abracadabrantesque issue de l'esprit visiblement dérangé d'un "idéologue" du nom de Renaud Camus et propagée par des VRP zélés comme Éric Zemmour :

les gouvernants, les institutions,les lobbies gauchistes, les ONG, le monde de la finance (les plus extrêmes vont encore plus loin, on vous laisse deviner) seraient tous de mèche pour préparer la destruction de notre civilisation occidentale. Pour cela, ils planifierait le remplacement à grande échelle de la population blanche européenne chrétienne par une population bien moins blanche, africaine et musulmane.

Ils favoriseraient une immigration effrénée et la procréation des populations immigrées, en même temps que la contraception des européens blancs, afin de modifier la composition démographique. Les discours "bien-pensant" (autre insulte) favorisant la non-discrimination, la cohabitation pacifique, les droits de l'homme, seraient des leurres destinés à éviter que la population blanche se rebelle face à son extinction programmée.

C'est cette théorie qui a par exemple motivé le passage à l'acte du meurtrier de masse de Christchurch, et dont s'abreuvait le tireur de la mosquée de Bayonne. Car lorsqu'on est convaincu qu'on est attaqué, quoi de plus logique pour un esprit fragile et enclin à la violence que de se "défendre", en s'engageant dans une spirale meurtrière ?

On pourrait penser que cette "théorie" est une chimère qui circule uniquement parmi des petits groupes d'illuminés violents, fichés S et surveillés par la DGSI ? Pas du tout, jugez plutôt le manque de gants avec lequel Valeurs Actuelles manipule le concept.


 
Parfois avec une fausse réserve :

Ensuite à l'aide de témoignages au-dessus de tout soupçon

Puis le complot dans le complot (tous se liguent pour nous empêcher d'en parler, donc ça doit forcément être vrai)

Pour enfin en arriver au point où il ne s'agit plus à leurs yeux d'un fantasme, ni même d'une théorie : c'est devenu un "phénomène"

7. Mais aussi...

L'avantage des réseaux sociaux comme Twitter, c'est que n'importe qui peut faire une recherche. Pour savoir comment un sujet est abordé par un média, recherchez le terme parmi les messages postés par ce média, et examinez les résultats.


 
Par exemple, on peut chercher des mots qui auraient très bien pu être connotés positivement, comme LGBT , antiracisme ou encore féminisme. En lisant tous les titres de Valeurs Actuelles qui les citent, vous obtiendrez un assez bon portrait de l'angle sous lequel le site considère ce thème.

Essayez à votre tour d'autres termes, c'est édifiant, parfois effrayant. Et faites-nous savoir ce que vous avez trouvé !

D'après nous, un site d'information devrait nous aider à ouvrir notre esprit, à mieux comprendre le monde et ses subtilités, à pondérer des jugements trop hâtifs, à appréhender les autres cultures, à se mettre, quelques instants, à la place de ceux qui souffrent, même à l'autre bout de la planète ou à atténuer nos préjugés...
 
Si cela constituait la définition de ce que devrait être un site d'info, alors Valeurs Actuelles n'en est définitivement pas un.

5